?

Log in

No account? Create an account
 
 
10 avril 2017 @ 08:28
Rêve du 10 avril 2017  
J'ai rêvé que j'allais à un mariage en Louisiane avec mon père et ma sœur. Le rêve ne précisait pas qui se mariait mais la réception avait lieu le soir dans une clairière immense (au milieu de jeunes bouleaux et d'un autre arbre à l'écorce claire) et il y avait visiblement des centaines d'invités.

Ma sœur et quelques autres personnes étaient cachées un peu plus loin dans la forêt et commençaient à faire un feu d'artifice dans une partie du bois, une partie réputée hantée (d'après les dires d'un autre invité).

Le feu d'artifice commençait et les lumières passaient dans le fond du bois. J'ai commencé à filmer depuis une distance relative. Les lumières passaient légèrement à l'horizontale et le feu d'artifice était totalement silencieux, ce qui provoquait un assez logique effet de hantise, je suppose.

Je filmais pendant un petit moment avec mon téléphone portable, avec la même fascination que si c'était bien un phénomène surnaturel et en sachant que je passais pour un courageux auprès des invités. Les lumières du feu d'artifice étaient rouges, vertes et bleues.

En reculant, j'ai fini par me rendre compte que les feux d'artifices (tirés en biais mais ce n'était pas dit explicitement dans le rêve, je le reconstruis) avaient mis le feu à un immeuble (qui ressemblait à une barre d'immeuble résidentiel en pierre rosâtre comme il en existe en banlieue parisienne, avec des stores bleus). De longues flammes en léchaient la façade d'où se dégageait de la fumée noire, bien visible contre le jour (le jour s'était levé).

Ensuite, j'allais un peu plus loin dans la même direction et je me retrouvais dans une arrière-cours de lycée où il y avait comme une espèce de courroie transporteuse au dessus du sol faite de rails et couverte en partie d'une carlingue blanche qui le faisait ressembler à un couloir d'embarquement d'aéroport.

Cette construction servait à acheminer des légumes dans la cantine de l'établissement.

Je grimpais dessus en passant par le côté pour virer une caisse remplie de feuilles qui étaient peut-être du cèleri et que je jugeais en tout cas immangeable.

En redescendant je constatais que plusieurs des élèves dont certains opéraient la machine, m'avaient vues, mais ils étaient plutôt d'une condescendance hilare à mon égard qu'autre chose.

Sur ces entrefaites arrivait Camille (aka @Khamcps sur Twitter, suivez-la si vous y êtes, elle est cool).

Elle était d'une mauvaise humeur visible, due en partie au fait qu'elle s'attelait à travailler à résoudre un problème avec le convoyeur sur lequel j'avais grimpé. (c'était peut-être implicitement moi qui avait causé le problème mais je ne me pressais pas pour me dénoncer).

Mais sa mauvaise humeur était aussi visiblement due à une série de question bébêtes sur curiouscat (dont une que j'avais posée) auxquelles elle faisait des réponses laconiques et sarcastiques que je voyais en temps réel, en même temps qu'elle bossait.

À la fin du rêve j'étais sur un grand carrefour paumé, entouré de petites maisons pourries et de terrains vagues, sous un grand soleil et je faisais du vélo en rond en essayant de respecter le code de la route américain tandis que mon père était attablé à un rade qui aurait aussi bien pu être un garage (je crois qu'il était censé lire le journal mais j'étais concentré sur la route et je ne le voyais pas).

Puis ma sœur est arrivée et on est tous partis (à vélo peut-être) aller acheter des nougats à la fabrique de nougats, mon père et ma sœur étant d'assez mauvaise humeur. (Ce qui est assez conforme à la réalité de leurs interactions récentes)




Voilà, donc juste après avoir dit sur Curiouscat que je ne rêvais quasiment jamais de gens que je connais et/ou de ma famille, je fais mon rêve le plus élaboré depuis un moment et il y a des gens que je connais dedans, c'est à vous dégoûter de généraliser.

J'en profite donc pour compléter un peu plus ma réponse de l'autre fois en précisant que je ne fais quasiment jamais de rêve érotique.

Typhon
Tags:
 
 
 
(anonyme) on le 10 avril 2017 12:31 (UTC)
Je me demande si le prochain rêve décrit sera à propos de ta mère ou d'un animal ?

Athreeren
Typhon Baal Hammonbaal_ammon on le 10 avril 2017 13:05 (UTC)
Et moi je me demande si le prochain rêve décrit sera le prochain rêve. Mais sans doute que oui vu que j'en fais pas si souvent.

Typhon