?

Log in

 
 
14 octobre 2016 @ 02:52
Le Bal du Comte d'Orgel  
Ce qui m'a frappé à la lecture du second roman de Raymond Radiguet, Le Bal du Comte d'Orgel (Je viens de le finir), c'est combien l'accent y est mis sur l'incompréhension mutuelle des protagonistes les uns à l'égard des autres.

À mon avis, loin d'être un élément propre au milieu décrit, les nobles mondains des années folles, l'espèce de malentendu perpétuel entres amis, mari et femmes, parents et enfants, que la narration s'attache à décrire dans les détails les plus extrêmes, est entièrement réaliste et, selon moi, correspond manifestement à la réalité de toutes les relations sociales.

Et du coup oui, on dirait un pastiche de la Princesse de Clèves.




Typhon
Tags: